Ouverture des négociations commerciales entre l’UE et le Japon : un mandat de négociation qui doit être précisé

 


La Coalition française a pris connaissance de la résolution du Parlement européen sur les négociations commerciales de l’UE avec le Japon adoptée en session plénière le 13 juin 2012, dans laquelle il demande au Conseil de ne pas autoriser l’ouverture des négociations commerciales tant que le Parlement ne s’est pas prononcé sur le mandat de négociation proposé.

La Coalition française pour la diversité culturelle se réjouit de cette décision qui rappelle que les enjeux cruciaux qui sous-tendent les négociations commerciales ne doivent pas laisser la place à la précipitation.

Elle invite les députés européens à mettre à profit ce délai supplémentaire pour examiner avec attention les secteurs inclus dans cette négociation et recommander fermement au Conseil que la culture et l’audiovisuel soient explicitement exclus du champ de négociation de l’accord entre l’Union européenne et le Japon.

Comme l’ont montré les précédentes négociations du protocole de coopération culturelle annexé à l’accord de libre-échange UE-Corée et de l’accord avec le Canada (actuellement en cours), il est essentiel d’exclure la culture et l’audiovisuel des discussions commerciales afin d’éviter tout risque de libéralisation et toute remise en cause des principes de la diversité culturelle.

Dans le contexte de la multiplication des négociations commerciales bilatérales de l’Union européenne, la Coalition française pour la diversité culturelle appelle les députés européens à la plus grande vigilance dans la définition du mandat de la Commission européenne pour les négociations avec le Japon mais également pour l’ensemble des négociations à venir, notamment celles avec les États-Unis.

La Coalition regrette également que la Commission européenne n’ait pas encore présenté, comme elle s’y était engagée devant le Parlement européen en avril puis septembre 2011, une stratégie culturelle européenne pour défendre et promouvoir la diversité des expressions culturelles.

Les commentaires sont fermés.