Secteur audiovisuel : échanges de la Coalition française et de l’OCDE

 


La Coalition française pour la diversité culturelle, inquiète des risques présentés par l’exercice IRES (Indice de Restrictivité aux Echanges des Services) pour le secteur audiovisuel, a, à nouveau, adressé un courrier à l’OCDE.

La Coalition a notamment souhaité souligner que ce travail en cours d’élaboration et qui vise à lister les obstacles au commerce dans le secteur audiovisuel présentait en lui-même le risque de conduire à une appréciation négative des mesures ou politiques culturelles puisque ces dernières seront jugées uniquement à l’aune de l’objectif de l’accès au marché.

M. Ken Ash, directeur des échanges et de l’Agriculture de l’OCDE, se veut rassurant dans sa réponse en indiquant que le souci du secrétariat de l’OCDE était précisément que cet indice soit neutre par rapport aux objectifs des politiques mises en place et d’ajouter « je partage avec vous le souci que cet indice n’avantage pas un pays particulier ou ne remette en cause les politiques dans un autre ».

M. Ash indique être ouvert aux commentaires sur les travaux en cours. Les membres de la Coalition française resteront vigilants au cours des prochaines semaines.

Pour lire la lettre de la Coalition française et la réponse de l’OCDE.

Pour consulter le dossier complet : référez-vous à l’article du 12 octobre 2011.

Les commentaires sont fermés.