UN PLAN DE RELANCE EUROPÉEN SANS LA CULTURE !

 


À la suite de la présentation hier du plan de relance européen par la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, la Coalition française pour la diversité culturelle fait part de son incompréhension et de sa déception face à un plan qui ignore la culture et la création.

Avec la crise liée au Covid-19, les secteurs créatifs et culturels sont confrontés à un séisme inédit qui appelle un plan d’envergure et des investissements massifs pour permettre leur redémarrage.

Or, malgré les 750 milliards d’euros débloqués pour soutenir les secteurs les plus impactés par la crise, le plan de relance européen reste, à ce stade, quasi-muet sur le soutien apporté au secteur culturel et créatif, sans mesure spécifique ni engagements financiers majeurs. Pire, la proposition de budget 2021-2027 pour le programme Europe Creative (1,52 milliards d’euros), outil essentiel de la politique culturelle européenne, est même en recul de 7 % par rapport à une précédente proposition de la Commission européenne il y a 2 ans.

Parce qu’il n’est pas encore trop tard, la Coalition appelle à une double prise de conscience des décideurs européens : sur la situation critique du secteur culturel en Europe et sur l’atout que constitue la culture pour une relance de l’Europe.

Premier à avoir été touché par la crise, le secteur culturel fait partie de ceux qui sont les plus impactés, qui subissent les pertes les plus lourdes et qui risquent d’être parmi les derniers à être déconfinés entièrement.

L’arrêt des théâtres, des concerts et du spectacle vivant dans son ensemble, la suspension des tournages, la fermeture des cinémas et des librairies est une réalité dans beaucoup de pays européens depuis plusieurs mois. La crise laisse derrière elle un paysage exsangue, avec des créateurs et des artistes dont beaucoup sont plongés dans la précarité et des entreprises culturelles, de production, d’édition, de distribution, de diffusion et d’exploitation dont c’est aujourd’hui la survie qui est en jeu.

Dans ce contexte, le plan de relance présenté hier n’est pas à la hauteur des enjeux et des défis dans lesquels est plongé ce secteur économique européen majeur qui représente plus de 500 milliards d’euros et 7 millions d’emplois.

Si la culture est un atout économique évident pour l’Europe, elle est surtout une force et une âme pour une Europe qui doit se reconstruire, face à la résurgence des nationalismes et des populismes, et qui peut faire de sa diversité culturelle le ciment de son redémarrage.

Alors que la culture a depuis trop longtemps été négligée, avec des crédits qui ne représentent que 0,001% de l’ensemble du budget européen, il est urgent que l’Europe fasse son aggiornamento pour ériger la culture en priorité politique se traduisant par des engagements financiers ambitieux et adaptés.

À l’approche du prochain Conseil européen qui débattra de ce plan de relance, la Coalition française demande au président de la République, Emmanuel Macron, et au gouvernement d’agir vite et de favoriser l’émergence d’un plan de relance européen qui ne doit laisser sur le bord de la route ni les créateurs ni les entreprises culturelles français et européens.

Contact presse France:
Agnès Mazet – 06 85 12 29 59 – agnes.mazet@sacd.fr
Contact presse International :
Guillaume Prieur – +33 (0)6 72 93 03 93 – guillaume.prieur@sacd.fr -www.coalitionfrancaise.org

Les commentaires sont fermés.